Le fils cadet de Jacques, Louis Olivier, dont descend notre branche, naquit le 24 octobre 1723 et fut baptisé le même jour à Saint Saturnin de Chartres.

Louis Olivier fut commis puis caissier de la Recette des Tailles de Beaujolais avant de devenir négociant à Lyon. Il épousa le 5 février 1760 à Lyon Marguerite NESME fille de Blaise Nesme, orfèvre, et de Vincelette Marguerite DESRATS. Les parents de la mariée lui constituèrent en dot la somme de trois mille livres, soit un trousseau de 500 livres, 1500 livres payées comptant et 500 à prendre sur leur succession.

Louis Olivier hérita de son frère Jacques une maison à Chartres qu’il vendit en 1775. Sa trace est ensuite perdue.

Il eut quatre enfants :

-Vincelette Marguerite née le 18 novembre 1760 à Villefranche.

-Jérôme-Louis Olivier né le 14 octobre 1761 à Villefranche (voir ci-dessous)

-André Olivier (notre branche).

-Martine née le 31 mai 1765, a épousé Jacques Desgrange. Ils eurent deux enfants: Aimée, Supérieure de la visitation à La Charité sur Loire et Olivier polytechnicien, commandant du génie.

Jérôme-Louis Olivier fut commis aux subsistances de l'Armée des Alpes en l'An II (1793) puis secrétaire à la préfecture de Villefranche. I1 avait épousé Pierrette-Victoire MONIER dont il eut 6 enfants a) Claudine Victoire née à Lyon le 18 juillet 1794 (20 Messidor An II).

b) Laurent Olivier épouse Mlle DUPONT de Lyon. Dessinateur et négociant en soieries il habite plusieurs années Saint-Pétersbourg. I1 eut deux fils dont un, Emmanuel, lui survécut.

c) Théodore Olivier né à Lyon le 21 janvier 1793 (2 Pluviôse An 1), marié à Mlle RAMEY, fille du sculpteur (sans postérité). Mort le 5 août 1853.

d) Frédéric Olivier , qui émigra en Amérique, mourut au Texas

e) Victor Olivier, mort aliéné.

f) Louise morte à l'âge de 16 ans

page précédente

sommaire

poser des questions